VOL DE VEHICULE


  • Chaque jour, plus de 300 voitures sont volées (une toutes les 5 mns), soit plus de 116 000 par an.
  • Près de 50% des véhicules sont retrouvés.
  • Le vol à la souris (mouse jacking) par piratage électronique du système de démarrage représente la moitié des vols
Obtenir une indemnisation correcte de son véhicule en cas de vol s'avère souvent complexe faute de pouvoir justifier du kilométrage, de l'entretien, et de l'état général de votre voiture, fourgon, camionnette, camion, scooter, moto...

Dans le meilleur des cas, vous en serez quitte pour une proposition d'indemnisation financière de votre assureur plutôt minimaliste basée sur la valeur de remplacement à dire d'expert (VRADE). Cette valeur de remplacement à dire d'expert n'est pas contractuelle ou fixée par barême, aussi elle s'avère très fluctuante d'un expert à l'autre, chacun ayant sa propre appréciation des critères déterminants à prendre en compte pour estimer la valeur d'un véhicule.
Ces mêmes critères d'évaluation peuvent également donner lieu à des disparités, notamment en fonction du marché de l'occasion qui présente souvent des écarts importants d'une région à l'autre.

ATTENTION !
Les contrôles généralement menés par les assureurs s'effectuent via :
- le questionnaire vol qu'ils vous demandent de remplir,
- les données collectées depuis les clés du véhicule
- et éventuellement l'état résiduel du véhicule s'il est retrouvé.
Soyez très vigilants à la formulation des réponses que vous fournissez. Ne cédez pas à l'envie "d'embellir la réalité"...
Vous pouvez parfaitement être de bonne foi et vous retrouver convoqué à un examen contradictoire du véhicule par l'expert de votre compagnie d'assurance. Ce dernier tentera de vous démontrer que les informations transmises ne correspondent pas totalement à la réalité et rédigera parfois un procès-verbal établissant les divergences entre vos affirmations et ses observations.
Cette réunion ne peut cependant revêtir un caractère parfaitement contradictoire dans la mesure où il existe forcément un déséquilibre des compétences entre l'expert et vous-même.

Si vous êtes victime d'un vol à la souris (piratage électronique du système d'ouverture et de démarrage), méthode de plus en plus répandue, ou d'un vol réalisé par un camion plateau, c'est-à-dire sans traces d'effraction dans les 2 cas, vous risquez de vous retrouver dans une situation très complexe. En effet, beaucoup de compagnies d'assurances refusent catégoriquement de prendre en charge ce type de sinistre faute de répondre aux conditions de garanties prévues au contrat...

litige-assurance.com s'est néanmoins spécialisé dans la défense de ces dossiers et pourra régulièrement vous assister afin d'obtenir l'indemnisation de votre préjudice, même en cas de vol sans effraction de votre véhicule.

Notre conseil :

  • Installez un traceur ou une alarme sur votre véhicule. Une canne "antivol pédale volant" peut également s'avérer parfaitement dissuasive.
  • Ne laissez pas votre véhicule stationné la nuit sur la voie publique si vous avez déclaré à votre assureur que vous disposiez d'un lieu clos à cet effet (allée fermée, garage...)
  • Conservez tous les documents nécessaires à l'expertise (carte grise, contrôle technique, factures d'entretien...) hors du véhicule afin de pouvoir en disposer en cas de vol
  • Soyez transparent dans les réponses adressées à votre assureur et son expert (kilométrage, état mécanique, carrosserie...)
  • Vérifiez les dispositions de votre contrat concernant la garantie VOL et souscrivez auprès d'une assurance qui n'exige pas la constatation de traces matérielles d'effraction
  • Faîtes appel à nos services en cas de désaccord, litige, contentieux... (de préférence dès la phase d'expertise, notamment pour vous assister en cas de convocation à une réunion contradictoire)